Accueil Bijoux Sic-Art Les Pierres Gemmes Perles d'imitation, Perles de Majorque

Les Perles d'Imitation sont des "Perles Artificielles et manufacturées". En tant que telles, elles n'ont aucune valeur comme gemme.

Les Perles d'imitation peuvent être faites à partir de verre, de céramique, de nacre ou même de plastique. Elles sont enduites de vernis coloré et/ou d'autres matières afin de reproduire l'effet d'une véritable perle en cherchant à s'approcher du lustre et de l'iridescence des Perles naturelles.

Les Perles d'Imitation sont vendues sur le marché avec différents intitulés tels que "Fausses Perles", "Perles fantaisie", "Perles Artificielles", ou "Perles synthétiques".

Selon les techniques et composants employés, on retrouve aussi des noms régionaux dont les plus connus sont les"Perles de Majorque" mais aussi Perles de la mer rouge, Perles de Lagune, perles de coquillage, perles Shell etc...

En France, comme dans beaucoup de pays dans le monde, il est considéré comme pratique commerciale frauduleuse de vendre ces perles sans les identifier comme Perles d'Imitation, laissant croire que ce sont des perles de culture véritables.

Il peut être difficile, de prime abord, de déterminer si une perle est vraie ou fausse. N'ayant pas à votre disposition du matériel type "Rayon X" vous pouvez utiliser une vieille méthode : Prenez la perle entre vos doigts, passez-la "délicatement" sur vos dents. Si vous sentez que le contact est glissant, vous êtes en présence d'une fausse perle ou perle d'imitation. En revanche si ce contact est légèrement grinçant et provoque quelques retenues lors du passage, c'est probablement que vous sentez l'aspect cristallin de la vraie perle.
Cependant
il est préférable de s'adresser à un spécialiste.

Source : http://www.perles.tv/perles-imitation.html

Procédé de fabrication de l'authentique Perle de Majorque

La perle est formée à partir d’un noyau de cristal à haut indice de réfraction et de réflexion qui permet la réverbération des couleurs basiques des rayons lumineux souvent associées aux couleurs de l’arc en ciel.

Ce noyau est introduit par immersion dans des bains spéciaux d’une composition, dont le secret est jalousement gardé, qui est formée à base de laque et de pigments naturels. Ceux-ci proviennent
d’écailles de poissons (en particulier de variétés telles que l’anchois et la sardine) auxquelles a été extrait la Guanina contenant les cristaux organiques qui donnent leur éclat aux perles.
Il s'ensuit plusieurs applications par bains suivies d'un polissage manuel entre chaque couche.

Source : http://www.pdffactory.com

A Majorque, la fabrication de perles artificielles d'excellente qualité a contribué à la renommée mondiale des îles Baléares. La première usine perlière fut fondée, à la fin du XIXe siècle, à Manacor, à l’est de l’île. Au fil du temps, elle devint une référence mondiale de qualité pour ce type de perles, un mérite aujourd'hui reconnu dans le monde entier.

L'iridescence est un phénomène optique qui provient de la structure de l'objet regardé. En fonction de l'angle de vue, on perçoit l'objet de différentes couleurs.